janvier 2001

 

BREF COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JANVIER 2001

 

 

1)Absents: Antoine et Hélène (qui danse au Cabaret, parait il !!!)

2)Début de séance par le calumet de la paix á 21h

3)Arrivés en retard : Arthur, Soledad

4)Rapport moral et financier

On a mangé et bu dans l'année pour la modique somme de 40000 F

Le Président est satisfait

5)Renouvellement du bureau

Sont réélus triomphalement : Richard dit le chef (président), Christine(secrétaire) et Pierre dit Raoul(trésorier adjoint)

Elus á l'unanimité (stalinienne): Patrick G(trésorier) et Jérome(trésorier adjoint)

Petite remarque : quand le budget est "alimentaire", il y a des candidats pour la trésorerie !!!

6)Le menu

5 tomates au chèvre, 5 escargots de mer, 8 salades de gésier, 2 avocats roquefort, 1 charcuterie
puis 6 grillades de viande, 5 gratins aux fruits de mer, 3 joues de porc, 3 coustellous, 2 tarti flettes, 1 brandade de morue
et ......1 pied de cochon.

Au dessert : un superbe gâteau décoré : " Vive la Boutifanfare " Des images qu'on aimerait voir plus souvent !

Il est 21h50, le président note que tout se passe bien.

7)Entrée d'Henri dans la fanfare au saxhorn

Le président propose un examen au bout de 6 mois : La gamme de Do M et de Si bémol m.

A 22h15, le président répète que tout va bien

8)Les projets, les questions diverses

A la majorité, la Boutif se déplacera à Vic, avec notre cher président qui s'occupe de l'hébergement.

Le problème de la prise des contrats est soulevé, qu'est-ce que la fanfare ? Maintenant qu'on est nombreux, à quel moment on parle de groupe ? Comment dire oui à un contrat ? Une personne dans chaque section ? Problème du oui, du non, du ? Lors du passage des feuilles.

Le président ne dit rien !!!!

1h du mat. : la séance est levée.

Une affaire qui aurait pu mal tourner :

En partant, le président est atterré, il déclare que rien ne va plus car son saxo a disparu ! Après une enquête rondement menée, il s'avère que le sieur Dayrolles s'en était emparé, le prenant pour celui de sa moitié ! Fort heureusement, les deux protagonistes n'en sont pas venus aux mains et se sont quittés en se les serrant.